Développer un leadership impactant

leadership-conscient-posture-post-it-intelligence-collective-capdetre-soi1

Développer un leadership impactant, 5 étapes à suivre

Pour développer un leadership impactant, un vrai cheminement et une prise de conscience de qui vous êtes et de comment vous êtes aligné(e) sont incontournables. Je vous invite à un changement d’angle vue. Il s’agit d’un passage d’une introspection consciente vers l’action. L’objectif étant de mieux vous connaître pour projeter et concrétiser vos actions managériales. Avec forme, pêche et en prenant du plaisir à votre fonction.

Développer un leadership impactant, ce sont 5 étapes essentielles à suivre :

1- Prendre soin de ses ressources personnelles

2- Choisir et assumer sa responsabilité

3- Changer son cadre de références, de référentiel

4- Reconsidérer une position ancienne

5- Se réapproprier le sens de sa vie professionnelle

Je vous guide en vidéo avec les 5 étapes à suivre. Il suffit juste de regarder les choses avec authenticité et réalité. Respectez-vous pour mieux respecter les autres.

Étape 1 : prendre soin de ses ressources personnelles

Étape 2 : choisir et assumer ses responsabilités

Étape 3 : changer votre cadre de référence

Étape 4 : reconsidérer une position ancienne

+ ce que requière un management par la confiance et le lien avec votre développement personnel

leadership-conscient-developper-un-leadership-impactant-cap-detre-soi

Étape 5 : se réapproprier le sens de sa vie professionnelle

Réaliser ce que requière un management par la confiance, en responsabilisant et en développant l’autonomie

Je parle régulièrement de leadership conscient. Pour moi, c’est aussi et avant tout un leadership humain, naturel. Être aligné(e), conscient de sa valeur, accepter et reconnaître sa vulnérabilité.

La période nous amène à repenser l’entreprise, l’établissement, les organisations et le management. MAIS le point de départ : c’est vous. Combien de dirigeants, de cadres souhaitent manager par la confiance, s’affirmer davantage, conduire le changement dans une dynamique partagée et positive. Être dans un management collaboratif et responsable. MAIS combien oublient que s’ils ne sont pas alignés, conscients de là où ils en sont dans leur posture, dans leur état d’esprit, dans leur relation à leur poste, au niveau de leurs habitudes, de leurs idées reçues, de leurs certitudes (Je vous invite à visionner la vidéo de l’étape 4 de Développer un leadership impactant, je vous propose un exercice pour observer vos certitudes construites et vos rigidités. Consécutives à la routine, à l’approximation et au manque d’attention aux détails), cela ne marchera pas, c’est un travail régulier sur soi.

 

-Comment vous respectez-vous ? Comment vous honorez-vous ?

-Quelle est votre capacité à vous respecter sinon vous ne respecterez pas les autres ?

 

POURQUOI ?

Pour la confiance en vous et en votre équipe. Il est nécessaire de vous respecter, de remettre de la conscience dans votre posture, dans les décisions que vous prenez, dans les réponses que vous apportez et dans vos relations ; pour être dans la justesse dans votre management et votre pilotage. Il est incontournable de travailler le respect de vos propres limites. Pour :

 

-ne pas acheter la paix

-ne pas céder aux envies, aux attentes de votre équipe

-ne pas être dans le “faire plaisir”, le “être gentil(le)

-ne pas faire d’exception au nom du “être gentil”, “faire plaisir” ou de la peur

 

Vous pouvez être gentil (le) et être ferme. Vous pouvez apprécier vos collaborateurs et dire non. Vous n’avez pas besoin de justifier vos limites et vous n’êtes pas pour autant “méchant(te)” quand on peut l’entendre. Vous n”êtes pas responsable de l’inconfort que ressente les autres quand vous posez une limite. Chacun est responsable de travailler sur le respect de soi-même et de ses limites.

 

Je parle régulièrement de management systémique. C’est en modifiant votre relation à vous dans le respect, au plus proche de vous que le système évolue et que votre équipe va développer de la confiance, le respect et de l’autonomie. Vous gagnez en lucidité et en justesse pour gérer les situations quotidiennes et RH. Vous recadrerez de manière juste, affirmée et alignée sans être dans le “je ne peux pas lui faire ça”. Combien de situations non gérées se dégradent d’année en année et deviennent des situations de souffrance et complexes à traiter.

 

Il vous appartient de choisir ce questionnement régulier, cette façon de fonctionner et d’acter que rien n’est figé, que vous ne contrôlez rien et plus vous gagnerez en souplesse de réflexion, plus vous prendrez du plaisir à votre travail, en conscience et cela quoiqu’il arrive. Votre approche managériale sera plus fluide et sereine. Les gens pressés ignorent les détails et passent à côté d’un gain de temps monumental.